Frédérique de Gouvion Saint Cyr

1°) Présentez-vous en quelques mots (parcours professionnel, scolaire et personnel, passions, motivations, etc.)

Je suis bretonne et j’aime faire de la voile avec mes enfants. La nature est une source d’équilibre pour moi. J’aime passer du temps avec mes petits-enfants à observer les abeilles en train de butiner des fleurs à la loupe. Je me déplace le plus souvent possible en vélo et joue souvent au golf.

Mes expériences professionnelles m’ont permis de découvrir différents univers. J’ai travaillé sur le développement d’une activité de maraîchage en permaculture en Bretagne où j’avais le plaisir de m’occuper de la cueillette et d’aller vendre sur les marchés.

Plus tard, j’ai travaillé comme administratrice pour une école de Français Langue Étrangère à Paris pendant plus de 16 ans. J’ai eu la charge du recrutement et de la gestion des équipes administratives et des professeurs, ainsi que la mise en place, en binôme avec le responsable pédagogique, des programmes proposés aux étudiants.

2°) Comment vous êtes-vous retrouvé embarqué dans le projet École Holisée ?

J’ai découvert l’École Holisée grâce à un ami qui m’a parlé du projet. Par la suite mes différents entretiens avec Florian, la présentation qu’il m’a faite de l’école et de la pédagogie, son enthousiasme, m’ont vraiment donné l’envie d’y participer. Je m’intéresse beaucoup au développement des enfants. Je suis étonnée par leur curiosité et les questions qu’ils me posent. Ils me poussent à m’interroger, me remettre en question.

L’apprentissage est un processus naturel chez l’enfant dès lors qu’il expérimente dans un environnement riche en ressources et activités. L’apprentissage devrait intéresser, attiser la curiosité et procurer du plaisir. Les enfants n’apprennent pas pour faire plaisir à l’enseignant mais plutôt pour explorer le monde, découvrir des sujets et développer des passions. Avec l’équipe Holisée nous ferons tout pour stimuler les enfants dans un cadre harmonieux et les accompagner pour qu’ils aillent au bout de leurs idées. Pour ma part, j’ai envie de les sensibiliser à la nature, de les aider à cultiver l’espace potager et de faire les promenades en vélo avec eux.

3°) Pourquoi êtes-vous autant impliqué dans l’École Holisée ?

Enfant, je trouvais l’école très contraignante et plutôt directive. Je trouve que la démarche holistique est une chance d’explorer l’école autrement. Nous ne sommes pas tous faits pour nous éveiller de la même façon. Un modèle unique ne peut que laisser certains sur le bord du chemin. J’aurais bien aimé, enfant, avoir la chance de profiter d’une école telle qu’Holisée.

En tant qu’adulte, je choisis de vivre dans le concret, le vivant. Je pense qu’on apprend le mieux par les cinq sens, par l’expérience pratique. Depuis des décennies, les spécialistes affirment que la pédagogie transmissive traditionnelle, qui part de la théorie pour aller vers la pratique, conduit souvent à des situations d’échec. Tandis que la pédagogie active qu’on pratique à l’École Holisée rend l’enfant acteur de ses apprentissages.

Je crois profondément qu’on peut échanger avec les enfants de la même façon qu’on le fait avec les adultes. Nos enfants ont besoin de construire les compétences de créativité, de collaboration et de résolution de problèmes concrets, qui leur seront essentielles pour devenir des adultes épanouis qui relèveront les défis de demain. Je suis convaincue que cette méthode leur permet d’appréhender le monde, de développer le respect de l’autre et leur savoir vivre-ensemble.

Partager cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn