1°) Présentez-vous en quelques mots (parcours professionnel, scolaire et personnel, passions, motivations, etc.)

Originaire de Belgique, je me suis installée en Provence-Côte-d’Azur il y a 13 ans. Le cadre de vie « dolce » du sud m’a permis de vivre ma passion pour la musique et la méditation. Mon intérêt profond pour l’éducation m’a mené vers un master « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation ».

Après mes études, une envie d’élargir mes horizons m’a poussé à faire un voyage initiatique en Asie pendant près d’un an. Au Laos, j’ai rencontré un jeune enseignant qui avait créé une classe multi-âge pour donner des cours d’anglais, français et lao dans un quartier défavorisé de Vientiane. Ce projet d’inclusion scolaire m’a profondément marqué par son ouverture d’esprit et ouverture à l’autre.

De retour en France, j’ai passé un an dans une école du spectacle à Paris où j’ai monté différents projets de théâtre, de danse et de chant. En parallèle, je m’étais engagée dans « Autisme, espoir vers l’École », une association qui aide les enfants autistes à « sortir de leur bulle » et à intégrer des écoles ordinaires. Ensuite, j’ai rejoint une association de solidarité internationale à Lille où j’ai développé notamment des outils pédagogiques pour sensibiliser les enfants aux Objectifs du Développement Durable de l’ONU. 

Toutes ces expériences enrichissantes ont affirmé ma volonté de travailler dans une école libre qui prend en compte le développement et le bien-être de l’enfant.

2°) Comment vous êtes-vous retrouvé embarqué dans le projet École Holisée ?

Durant les différentes étapes de ma vie scolaire, j’ai ressenti une rigidité dans le système de l’enseignement. Cela fait longtemps que je m’intéresse à l’éducation alternative et aux approches innovantes et personnalisées qui réconcilient le savoir-faire, le savoir-être et le savoir tout court. Je pense que notre société a besoin d’une éducation plus souple et plus respectueuse de l’humain dans le respect du rythme biologique et intellectuel de chacun.

La démarche holistique de l’École Holisée a tout de suite résonné chez moi. L’organisation de la classe en ateliers permanents me parait idéal pour stimuler la curiosité et faciliter les apprentissages des enfants. Je me réjouis d’intégrer l’équipe Holisée en tant qu’accompagnatrice d’enfants et de la possibilité de partager ma passion pour la guitare, le chant et le théâtre avec la classe.

3°) Pourquoi êtes-vous autant impliqué dans l’École Holisée ?

Comme la majorité des enfants, j’ai passé mon enfance à essayer de rentrer dans la bonne case et de faire plaisir à l’adulte. En grandissant, j’ai senti s’éveiller en moi le besoin de sortir de ces « cases », d’explorer par moi-même et de me sentir libre d’être qui je suis. Les études scientifiques nous montrent qu’on peut et doit faire confiance à l’enfant dans sa capacité naturelle à apprendre.

Ce qui m’attire dans le projet éducatif de l’École Holisée, c’est que chaque enfant est respecté dans sa différence ainsi que dans son état mental et physique. Chacun est libre de s’exprimer dans un environnement concret et réel, tout en se sentant en sécurité avec l’accompagnement qui lui est proposé par toute la communauté éducative.

L’écoute active des besoins de l’enfant est essentielle pour son bien-être et épanouissement. L’École Holisée propose une éducation qui est en phase avec l’évolution naturelle de l’enfant et de l’adulte. Je suis très heureuse de pouvoir participer à ce projet d’éducation vivante !

Partager cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn