vie à l'école

le fonctionnement de la classe

Les enfants qui rejoignent l’Holisée ont besoin d’une période d’adaptation sans laquelle certains pourraient se sentir dans un état insécure.
Ceci pourrait influencer leur bien-être, leur comportement et leur implication. Nous appelons cette période la phase de transition.

• Pendant la phase de transition, le professionnel organise les activités de chaque enfant à la manière d’une classe Freinet. Les projets sont favorisés mais des activités peuvent être imposées. L’enfant apprend à se prendre en charge, à se faire confiance, à être responsable. Il circule librement dans la classe.
Par ses observations, l’adulte régule l’organisation de la journée pour faire de la classe un système vivant où il a besoin d’être de moins en moins présent.

• Après la phase de transition, la réunion quotidienne permet l’organisation des projets. Leur réalisation occupe alors la majeure partie de la journée. Les enfants donnent libre cours à leur curiosité à travers les différents espaces de l’école, ce qui développe leurs apprentissages.

le rôle de l'adulte

L’adulte est garant de la sécurité physique et affective de chacun des enfants.

Pendant la phase de transition, son accompagnement est fort pour guider l’enfant sur la voie de l’autonomie et de l’auto-organisation. Petit à petit, il se met discrètement et progressivement en retrait pour permettre au groupe de s’auto-réguler.
Il participe au développement de l’estime de soi et à la reconnaissance par la communauté. Il accompagne individuellement chaque enfant en régulant son exigence afin que chacun apprenne à son rythme tout en développant sa responsabilisation.

L’adulte s’adresse à l’enfant de manière respectueuse. Il participe à la régulation des conflits entre enfants de manière neutre en leur apprenant notamment à ressentir, identifier et exprimer leurs émotions.
Ses observations du groupe lui servent d’indicateurs pour réguler la structure vivante de la classe. Il peut être amené à modifier l’aménagement de l’espace ou l’organisation des journées. Elles lui permettent également d’évaluer chaque enfant.

une journée type

Tous les jours, l’enfant lit, écrit, recopie et fait des mathématiques. La journée articule des moments collectifs et des moments personnels ou l’enfant peut décider de faire une activité seul, à deux ou plus. Le cas échéant et pendant la phase de transition, ces temps incluent des activités ritualisées.

Des temps collectifs pour s’organiser,
réfléchir, présenter et faire ensemble.

Des temps personnels qui permettent
à l’enfant de réaliser ses projets.